les chroniques d'annwfn

Chanseth

Chanseth

chanseth

Données géographiques

  • Capitale : T’An-Taï
  • Système politique : Monarchie clanique
  • Superficie approximative : 17 millions de Km²
  • Populations :
    • 135 millions de terra-mercuriens
    • 41 millions de krilliens

Climats

  • Continental sec à tropical sec sur toutes les frontières internes (est sud-est).
  • Désertique aride au centre et côte ouest.
  • Océanique chaud sur la côte nord.

Description

C’est le monde du désert. Ses habitants, les Sethiens sont des nomades qui vivent en Thégérit (clan). T’An-Taï est la capitale. C’est aussi la seule ville du royaume, le seul port connu de Chanseth et la plus grande cité d’ Annwfn !
Tous les Thégérits ont un lieu fixe, un caravansérail ancestral. Le sens du mot Thégérit signifie à la fois, le groupe de personne, la famille au sens large, le territoire et la maison. Chaque individu appartient forcément à un Thégérit. Le désert est ainsi truffé de Thégérits et de pistes que seuls les T’An connaissent.
Hommes et femmes ont chacun leur prénom mais ils portent tous le nom du Thégérit où ils vivent. De même, ceux et celles qui, après mariage ou adoption, intègrent le Thégérit, adoptent son nom.
L’une des lois du désert est l’hospitalité. Le désert est l’ennemi, la source de vie et de mort, il convient d’accorder, même à son pire ennemi l’hospitalité, si celui-ci la demande, et ce pour une nuit. Au delà, il faut être admis par le Thégérit, dès lors on est adopté. Toute personne peut être exclu du Thégérit par jugement, pour une faute grave. Le meurtre en est une. La dissimulation d’un point d’eau ou son empoisonnement jette l’opprobre et la honte sur un Thégérit. Même l’exclusion du fautif ne lave pas cette infamie. L’exclusion est la pire des sanctions d’un Thégérit. Car, l’exclu est marqué sur le bras du symbole du Thégérit qui l’a exclu et il a peu de chance de se faire accepter par un autre Thégérit. Dès lors, le désert a tôt fait de décider de son sort... Enfin, jamais une monture ne doit être frappée, même en combat. Telles sont les règles du désert.
Le T’An est la personne la plus importante du clan. Elle est désignée par le K’An au chevet du T’An mourant, pour que ce dernier lui lègue son savoir (les points d’eau et les routes du désert) lors de la cérémonie du Festin amer. Leur fonction est donc étroitement liée au caravanes. Ils sont les maîtres caravaniers. Ils connaissent tous les points d’eau, toutes les routes menant à chaque Thégérits. Ils sont les seuls à être autorisé à conduire des étrangers au coeur du désert. Ils doivent impérativement éviter les Thégérits. Les relais se font dans des caravansérails tenus par certains Thégérits. Ce fonctionnement a deux conséquences, la première est que les étrangers sont convaincus que la population sethienne est peu nombreuse et que les Thégérits sont les caravansérails. La seconde est que personne ne connaît l’exact emplacement des Thégérits facilitant ainsi la défense du désert.
Le K’An est le doyen du clan. Il le reste jusqu’à ses 80 ans ou sa mort si elle survient avant. Passé cet âge, il part seul dans le désert avec deux jours de rations et d’eau. Il ne doit suivre aucune route, ni ne demander aucun asile à d’autres Thégérits. Il suit ses pas pour «la dernière route».
Le roi n’est un roi que pour les autres rois d’Annwfn. A Chanseth il est appelé T’An-Taï du nom de la capitale dont il est l’incarnation. On le surnomme aussi Sul-T’An (ambigüité de prononciation) c’est à dire le protecteur. La capitale est un Thégérit et le roi en est son T’An. Il est élu tous les 5 ans parmi les T’An des autres Thégérits. Il abandonne alors sa fonction de T’An du Thégérit qu’il quitte pour devenir le roi. Sauf rares exceptions, il reprendra sa place en tant que T’An auprès de son Thégérit lorsque cessera sa fonction. Le Thégérit sans T’An pendant 5 ans est dépendant des autres Thégérits pour son approvisionnement. Cette dépendance, rend la place de T’An-Taï très complexe à gérer et oblige ce dernier à ne privilégier aucun Thégérit au détriment d’un autre.