Outils pour utilisateurs

Outils du site


geographie:groupes_d_influence:le_morganat

Le Morganat

Histoire

On ne sait pas exactement quand est apparue «la voie du ventre». D’après les légendes, elle aurait été domptée par Morgane, première dame de la cité lacustre du nord de Daeraz, aujourd’hui disparue. Morgane était mariée à Gloerth Koï’n-Och, chef de la cité, et celle-ci était en guerre pour le contrôle des fjords du nord de l’actuel royaume de Darsh contre la cité de Faenrir. On retrouve des traces de ces guerres vers 120 CA, dans les antiques archives de Darsh à Daraz-Ashra. Ce qui tendrait à prouver que la légende s’appuie sur des faits historiques, comme très souvent…

Une nuit alors que Gloerth était en raid puinitif avec ses guerriers, Faenrir lança les siens sur Daeraz. La traîtrise venait du plus jeune des frères de Gloerth. Les guerriers dévastèrent la cité et tuaient femmes et enfants. Rapidement la cité fut en feu et un groupe de guerriers entra dans la maison de Morgane et Gloerth. Ils trouvèrent la reine armée d’une dague devant un berceau où hurlait un enfant, leur fille. Les soldats se jetèrent sur Morgane et la violèrent. Quand ils eurent finis, l’un d’eux s’approcha du berceau pour tuer l’enfant. On dit alors que la reine pris d’un accès de rage qui défiait toute raison se jeta sur l’homme dans un cri inhumain qui glaça d’effroi tout ceux qui étaient présents. Incapables de réagir, tétanisés par la peur et la douleur que leur infligeait les cris de la reine, les soldats périrent un à un de la main de Morgane. Elle sorti de sa maison et partout où elle passait ses ennemis restaient paralysés par sa voix qui leur commandait de ne plus respirer, de ne plus vivre !

C’est une légende ! Mais, elle décrit assez bien les incroyables capacités que peut mettre en oeuvre une fille de Morgane grâce à la voie du ventre. Si personne ne sait où se trouve le Morganat, en revanche les filles de Morgane sont connues dans tout Annwfn. On pense que le centre s’est établi à Darsh un peu avant la Grande Paix. Il y a peu de Filles de Morgane qui sortent du centre. On dit que beaucoup de jeunes filles meurent à cause des entraînements et des mauvais traitements que les soeurs s’imposent.

Mais depuis l’apparition de Ma’Sybille D’entrefeuille à la cour de Memnor en 590 CA, les souverains ont pris l’habitude de faire appel à l’une d’entre elles pour les servir dans leurs intrigues politiques et diplomatiques.

Philosophie

Leur réputation n’est cependant pas bâti sur la voie du ventre. Ce talent est jalousement gardé secret et rares sont ceux qui peuvent prétendre avoir vu ce pouvoir utilisé. Leur autre talent est la diplomatie, ou toute forme d'influence. Les filles de Morgane sont formées pour être les conseillères ou les gardes du corps des souverains et des grands princes de ce monde. Elles n’appartiennent à aucun des royaumes et ne prêtent allégeance qu’au Morganat.

Comme pour les télépathes, on fait appel au Morganat pour que celui-ci envoie une de ses filles. la grand difficulté, le point obscur, est de contacter le Morganat. Les souverains font souvent un appel très officiel relayé dans tout leur royaume et annoncé par les hérauts haut et fort. Puis ils attendent. Nul ne sait comment l’information est relayé jusqu’au centre mais moins d’un an après cette demande une femme se présente au roi, qui l’a demandé, comme une envoyée du Morganat. Elle dispose avec elle de lettres de marques qui prouvent son appartenance et ses talents généralement parlent très vite en sa faveur.

Aucune fille de Morgane n’a jamais été renvoyé. Certaines, en revanche, ont quittés leur roi ou leur Seigneur du jour au lendemain sans qu’on les revoit plus jamais. Le morganat dispose en fait d’un assez vaste réseau d’informatrices - Certain dirait d'espionnes - dans tous les royaumes. Ces femmes sont toutes issues du centre et sont infiltrées dans les couches «simples» de la société annouvéenne. Leur mission, est de se fondre dans la population de s’intégrer et de ne jamais parler ou montrer leur appartenance. Elles ne doivent sous aucun prétexte utiliser leur talent secret : Inaï-mu’waad, la voie du ventre. Ce sont en quelques sortes des agents dormants. Mais ce sont elles qui relaient au centre les informations. Elles ont des signes de reconnaissances, des mots secrets et des glyphes qui leurs permettent de se reconnaître. Ainsi, de bouches à oreilles de soeurs en soeurs elles renvoient leurs informations au centre. Chacune d’elle à une soeur référente. Une sorte de soeur supérieure à qui elle réfère.

Toutes ont l’art de cultiver le charme et la séduction dans ce qu’ils ont de plus raffinés. Sans ostentation, les filles de Morgane savent s’apprêter et se mettre en valeur pour paraître toujours au mieux devant leur auditoire, et ce, même avec peu de moyen.

Objectifs

:!: Le Morganat poursuit deux objectifs. Le premier est de maintenir l’équilibre des forces sur Annwfn. En fait, leur objectif auprès des souverains est de les influencer pour que cet équilibre se maintienne. Si la guerre est dans l’intérêt du Morganat, elles n’hésiteront pas à pousser les royaumes l’un contre l’autre, mais uniquement si c’est pour rétablir l’équilibre. Les rois sont dupes et pensent toujours que la «Révérende» (c’est ainsi qu’elles sont appelées au sein des cours royales) est là et les conseille pour servir le royaume est ses intérêts. C’est on ne peut plus faux ! Elles ne servent que le Morganat.

Le deuxième objectif est de trouver d’une part la Vraie fille de Morgane : Anaï-Morgana et d’autre-part le Lid-gesah’Arch. La Vraie fille de Morgane n’est pas réellement la descendante directe de la légendaire Morgane. C’est une femme inscrit dans la prophétie du Lid-gesah’Arch, dans un ouvrage apocryphe. C’est la femme qui prendra le coeur du Messie et enfantera de lui.

Le Lid-gesah’Arch doit être trouvé par le Morganat en premier pour deux raisons. la première pour être le père annoncé par la prophétie (qui ne dit rien sur ce que pourrait être cet enfant). La seconde car il est dit qu’il sera le seul homme à entendre la voix du ventre ! Il y a effectivement dans les écritures une inversion entre «voie» et «voix», mais le doute est suffisant pour le Morganat. Il doit amener le Lid-gesah'Arch à rallier sa cause ou le museler, contrôler cet homme, pour protéger les secrets de l'Inaï-mu'Waad.

La hiérarchie

L’apprentissage au Centre dure entre neuf et onze ans. Il est difficile, surtout psychologiquement, et certaines soeurs ne s'en remettent pas et finissent par se suicider. Avec ce qu'elles apprennent, elles se ratent rarement. Le Centre porte toujours secours à ses soeurs en perdition, mais il est souvent difficile de réparer une âme brisée. Enfin, certaines épreuves que passent les jeunes filles en apprentissage débouchent sue la mort pour certaines d'entre elles.

Le Morganat a peu de hiérarchie. Techniquement il y a les novices qui font leur apprentissage et ne sont pas considérées comme des soeurs. Elles n'ont aucun droit sinon celui d'obéir, d'écouter et d'apprendre. Les novices ont entre 7 et 11 ans. A dix ans les jeunes novices font serment de silence. Pendant une année (parmi les plus dures de leur existence au Centre) ces novices ne doivent pas parler en dehors de leurs heures de repos. Elles ne participent plus activement, mais par l'écoute, aux débats et aux cours. Le voeu de silence, en plus de forcer les jeunes filles à l'introspection à un effet secondaire intéressant, celui de les rapprocher et de développer un esprit de groupe. Toutes unies dans l'adversité…

A 12 ans elles deviennent des soeurs mais ne finiront leur apprentissage qu'à l'âge de 16 ans pour les concubines et 18 pour les autres. Ce qui nous amènent aux soeurs qui ont finis leur formation. Elles sont divisées en deux groupes, les concubines et les autres. Les concubines arrêtent plus tôt leur formation car elles sont destinées à être placées dans les grandes familles des royaumes.

Le placement des concubines est un art extrêmement délicat, car il est rare que ces soeurs soient connues pour être des filles de Morgane. Bien au contraire, elles sont de véritables agents dormants. L'objectif de toute concubine est de se placer là où le Morganat pense qu'elle sera le plus utile en influence pour agir au grand oeuvre : l'équilibre. Une concubine n'est pas moins belle, nni moins intelligente que ses autres soeurs, au contraire elles sonts souvent brillantes au Centre, ce qui permet d'arrêter plus tôt leur formation.

Les autres filles de Morgane sont des soeurs que l'on place dans toutes les strates de la société ou qui peuvent être appelées comme conseillères par les plus grands des royaumes. Certaines assez rares, disposant d'aptitudes plus élevées en combat et survie sont utilisées comme assassins, agents opérationnels pouvant intervenir rapidement n'importe où dans les royaumes. Elles se font passer pour des mercenaires, des servantes ou tout ce qui pourra servir leurs missions.

Toutes, sauf les concubines, peuvent devenir des révérendes. Une révérende-mère à la charge d'une région, d'une cité. Elle fait le lien entre les soeurs habitant ou oeuvrant dans la dite région/cité. Elle fait le lien avec le Centre qui passe par elle pour transmettre ses consignes. Enfin, certaines révérendes sont rappelées au Centre pour devenir des formatrices. C'est un privilège qui n'arrive qu'après une brillante carrière et de nombreux services rendus au Morganat.

Les conseillères sont, la majorité du temps, appelées par les rois ou reines de ce monde. Quand elles se présentent, elles ont une lettre de marque du Centre qui leu assure d'être accueillies dignement. Une fille de Morgane reçue comme conseillère est presque toujours accueillis comme une grande parmi les grandes. Elles sont respectées, craintes pour leur finesse politique, et très écoutées. Tout leur art tient à user de diplomatie et de justesse pour influencer les grandes décisions.

Le Centre se sert de toutes ses soeurs pour récolter et rassembler toutes les informations sur tous les royaumes afin de les analyser et de prédire les grands bouleversements et ainsi de permettre d'anticiper les déséquilibres qu'il combat. Chaque soeur qu'elle que soit sa place a développé une forte capacité d'analyse.

geographie/groupes_d_influence/le_morganat.txt · Dernière modification: 2020/05/22 18:10 de elvan49