Outils pour utilisateurs

Outils du site


geographie:groupes_d_influence:les_chevaliers_d_eu

Les chevaliers d'Eù

Ils sont également appelés les chevaliers du temple qui est un raccourci pour chevaliers du temple d'Eù.

Histoire

L’ordre d’Eù a été créé en 415 CA par le roi Ethiel et par son ami et plus proche conseiller Edouard Boaz-Ja’kin. Cet ordre devait être exclusivement composé de prêtres-guerriers. Ils n’étaient recrutés que par les chevaliers d’Eù eux-mêmes. Le parrainage devant assuré à la fois la discrétion et la qualité du recrutement. Les chevaliers d’Eù prêtaient serment de respecter et de protéger la couronne d’opale ainsi que de respecter et propager la foi d’Eù par leur exemple.

Ethiel nomma Edouard à la tête de l’ordre et celui-ci en devint le premier Grand maître. L’ordre eut rapidement à faire son office. En 418 CA, un jeune seigneur du nord de Nihel, Fern Galed souleva les provinces du nord et tenta de marcher sur Sinn-Achaï. Il fut arrêté par les chevaliers d’Eù qui le défirent dans les landes de suie non loin de la capitale. Jusqu’à l’avènement de Memnor, l’ordre ne cessa de grandir. On pense qu’à son apogée les chevaliers d’Eù devaient être plus de 10 000. Mais seules les archives du Temple (c’est ainsi que l’on nommait la grande capitainerie de Sinn-Achaï ) pourraient le confirmer.

Avec le règne de Memnor vint à la fois l’expansion de l’ordre en dehors de Nihel et à la fois son déclin. Quand l’empereur foula les terres de Panshaw, les chevaliers d’Eù étaient devant son armée et rien ne semblait leur résister. Ils amenèrent avec eux leur foi en Eù et son message d’espérance convertit les peuples conquis. Trois grandes capitaineries furent fondées à Mag-Trem (futur Derach-Ach) et dans deux autres grandes cités panshiennes. Mais lorsque les armées de Memnor durent battre en retraite, les chevaliers furent contraint à abandonner les lieux. On pense qu’alors, quelques chevaliers d’Eù restèrent et se cachèrent pour former un ordre secret, attendant le retour de la couronne d’opale.

Après la chute de Memnor, les chevaliers d’Eù restèrent fidèles à la régence et dans les premières décennies contribuèrent à stabiliser le pouvoir à Nihel. Mais, devant les incompétences successives, l’ordre se retira progressivement de la vie politique et militaire du royaume. Cet ordre existe toujours aujourd’hui mais sa grande capitainerie de Kermag-mor n’a plus ouvert ses portes depuis près de 500 ans.

Philosophie

Créé pour défendre la foi et la couronne d’opale, l’ordre d’Eù n’a jamais failli à son devoir et ses engagements. Ils sont les derniers à brandir encore la bannière de Memnor, à orner leurs écus du blason de l’empereur. C’est à eux que Memnor a confié la tache de protéger sa famille et ses héritiers. Les chevaliers s’appellent frères entre-eux et ce quelque soit leur grade au sein de l’ordre. Les chevaliers se doivent assistance et doivent faire preuve de solidarité et de compassion envers tous les autres êtres pensants. Au début, il n’y avait que des humains admis au sein de l’ordre. Depuis un peu plus de 300 ans le recrutement s’est étendu aux krilliens de bonnes volontés.

Depuis que l’ordre s’est retiré des affaires publiques, il continue à vivre mais agit en secret. L’ordre continue à recruter, moins certes, mais partout sur Annwfn. L’objectif du Temple est de retrouver l’héritier et de l’aider à reconquérir son trône et la couronne d’opale. L’ordre d’Eù est un ordre militaire et il fonctionne comme tel. S’il dispose de peu de forteresse aujourd’hui, il est en revanche propriétaire de nombreux bâtiments dans de nombreuses villes réparties un peu partout dans le monde.

Les lieux de regroupement sont appelés Capitaineries ou grandes capitaineries. Il existe actuellement 5 grandes capitaineries, une à Nihel bien-sûr, une à Panshaw, une autre à Chanseth, une à Darsh et la dernière à Llarkno. De ces grandes capitaineries dépendent toutes les capitaineries du royaume :

  • 20 à Nihel
  • 25 à Panshaw
  • 12 à Darsh
  • 2 à Chanseth
  • 15 à Llarkno

Au total, on estime le nombre de chevaliers à un peu plus de 8000 hommes et krilliens, c'est en réalité un nombre pessimiste… La hiérarchie est très simple. Il y a trois grades :

  • novices
  • compagnon
  • maître

Au sein des capitaineries il y a des officiers. Ceux-ci sont tous des maîtres. Le Vénérable commande la capitainerie. L’hospitalier dirige le service médicale et l’aide aux démunis (en dehors de l’ordre). Le trésorier tient les comptes et l’intendance. L’orateur est le gardien des archives de la capitainerie et dirige le service de communication et d’informations. Enfin le grand expert est en charge de l’apprentissage des novices. Ces charges sont élues au suffrage universel par tous les chevaliers de la capitainerie. Il y a peu de femmes au sein de l’ordre mais depuis 150 ans leur nombre ne cesse d’augmenter, surtout à Panshaw.

Les chevaliers essaient de recruter dans toutes les strates de la population, mais surtout dans les sphères politiques et militaires. Il ne s’agit pas d’espionner mais de contrôler…

geographie/groupes_d_influence/les_chevaliers_d_eu.txt · Dernière modification: 2020/05/22 18:30 de elvan49