Outils pour utilisateurs

Outils du site


geographie:royaumes:bel-buk

Table des matières

Bel-Buk

C'est une ile continent, deux fois plus grande que Nihel, au sud de celle-ci. L'équateur passe au milieu de ce royaume qui a énormément souffert des guerres précédentes et notamment de la fin de la colonisation. En effet, des atomiques ont été utilisées au coeur de ce qui est maintenant un désert.

Le nom Bel Buk signifie sable noir. Si le sable y est effectivement dominant, sa couleur serait d'avantage le rouge ou l'ocre. Le noir représente bien plus la structure politique et la mentalité belbukéenne. Bel Buk est une théocratie ! Plus précisément, le régime est une tyrannie théocratique et oligarchique. Le culte de S'ul-Tan y est obligatoire. Les membres du clergé dirigent le pays. Les belbukéens sont haineux et méfiants envers tout ce qui leur est étranger. Mais leur peur principal va vers leur propre église. C'est cette peur qui les pousse au mutisme et à la résignation. Pour les plus ambitieux, elle les pousse dans une compétition féroce et exacerbe l'individualisme. La cellule familiale de base est assez épargnée par ces luttes de pouvoir.

A 15 ans les jeunes sont adultes. Lors du Saï-Caj, fête cultuelle en l'honneur de S'ul-Tan, dans chaque province (Sumiss), un mâle et une femelle de 15 ans sont choisis et sacrifiés. On célèbre alors de nombreux mariages entre jeunes qui partent fonder ainsi leur propre famille. Le sacrifice se perpétue pour des raisons d'entretien de la peur. Mais il célèbre la grande dévastation commise lors de la fin de la colonisation. Les mariages se font rarement après 18 ans.

Le choix des sacrifiés est prépondérant. Ils appartiennent à deux familles distinctes et la vie de ces deux familles pour l'année qui suit est dictée par ce choix. Dès lors elles sont unies pour un an et doivent s'aider en tout, partager tout et construire une leïsù (villa mortuaire) où reposeront les deux époux sacrés (sacrifiés). Les deux familles habiteront pendant cette année dans cette villa immense pour entretenir les corps des époux. A la fin de cette période, la maison est abandonnée et scellée pour devenir un caveau. Ces caveaux sont sacrés et inviolables, certains renfermeraient d'immenses richesses laissées par les familles (bien que cela ne soit ni confirmé ni bien probable.).

L'église, c'est le collège des frères-abîmes. Tous sont également Jidaï-Atah en plus d'être prêtre. Les deux élus du onzième cercle dirigent tour à tour le collège formé des initiés du dixième cercle. L'alternance se fait tous les trois ans. Bien entendu les luttes d'influence entre les deux grands mages sont nombreuses. Tout le clergé en dessous du dixième cercle détient le pouvoir. Ils sont répartis aux diverses charges dont le pays a besoin.

Données géographiques

Capitale : Sataï

Frontaliers :

  • Nihel (nord par delà le grand océan nihelien)
  • Llarkno et Cahour (sud au-delà de la mer de Cej-Navack)

Superficie approximative : 3 millions de Km²

populations :

  • 160 millions de terra-mercuriens
  • 15 000 krilliens (en réalité près de 1 million)

Climats

  • Tropical humide sur la côte nord-est.
  • Équatorial au centre et sur la côte sud.
  • Désertique sur la côte ouest.

geographie/royaumes/bel-buk.txt · Dernière modification: 2020/04/25 13:34 de elvan49