les chroniques d'annwfn

Le camp attaqué

Dans toutes les histoires et plus particulièrement dans les romans fantastiques il y a des moments clés où les personnages principaux sont soumis à rude épreuve. Des évènements qui les mettent en tension et révèlent une facette de leur personnalité ou l'affirme d'avantage. L'extrait qui suit est un de ces moments.

Repéré

La magie est particulière dans le monde d'Annwfn. C'est un paradoxe. Elle est apparue après l'arrtivée des humains. Pourtant, la société humaine ultra-echnologique était bien éloignée de la magie, cette forme de connexion mentale étrange aux énergies naturelles. Beaucoup sont persuadés que c'est bien le contact des humains avec cette planète qui est à l'origine de cette apparition. Seuls les humains semblent développer ce don et peu d'entre-eux le développent. Autre paradoxe, beaucoup d'humains sont convaincus que c'est là le signe de leur supériorité sur les krilliens... Comme d'habitude, quoi.

L'extrait qui va suivre met en scène Elvan, l'un des trois personnage principal. Celui-ci est Jidaï-atah, c'est à dire magicien justement...

Au coeur de l'hiver...

Comme souvent dans cette litérature, il y a dans mes chroniques de nombreux personnages et de multiples lieux. Bien-sûr, on en suit certain plus que d'autres et l'intrigue principale et centrée sur les trois jeunes gens sortis de la Tour. Mais, les destins se mêlent et se croisent pour former un inextricable toron d'intrigues.  Voici donc un autre extrait dans d'autres lieux et d'autres personnages...